De terre, de mer, d’amour et de feu

Le nouveau livre de
Marc Alexandre Oho Bambe

Le poète slameur Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre, prix Paul Verlaine 2015 de l’Académie Française, annonce aujourd’hui la sortie de
De terre, de mer, d’amour et de feu publié aux Editions Mémoire d’Encrier

 

De terre, de mer, d’amour et de feu est le cahier poétique d’un dandy de grand chemin, en voyage en Haïti tellurique.
Marc Alexandre Oho Bambe livre ici, à vif, le récit de ses pérégrinations : pensées, vertiges et gestes d’un promeneur du Tout Monde, ode à la terre mère nourricière de ses rêves d’écriture.
De terre, de mer, d’amour et de feu est un poème écrit sous influence pendant trois jours et trois nuits fièvre, un coeur de texte dont les mots tremblent encore d’amour, d’orage et d’espérance.
De Port-au-Prince à Douala, le poète slameur invite à oser nos causes primordiales et à se rapprocher des utopies qui manquent à nos vies.

Extrait

J’ai embrassé Port-au-Prince
Comme on embrasse un premier amour
Une première fois
Un premier soir de saison des pluies

On se sent alors lentement pleuvoir soi-même

Et jamais on n’oublie, le vertige du baiser bleu
qui scelle, l’union de langues au goût de mangues
térébinthes, jamais on n’oublie, qu’on a offert sa
bouche au bonheur fragile et précaire de l’instant. Soleil pour l’âme.

J’ai embrassé Port-au-Prince

Et me suis embrasé, au contact de ses lèvres

Je brûle en corps

De terre, de mer et d’amour et de feu a été adapté en opéra slam baroque à la croisée des disciplines, mêlant poésie, musique, chant et danse. L’opéra a été présenté en avant première à la Fondation Louis Vuitton le 25 juin dernier.

 

Capitaine Alexandre le 25 Juin à la Fondation Louis Vuitton

Opéra Slam Baroque 

Alain Mabanckou invite le poète slameur Capitaine Alexandre à slamer et poétiser le monde

Dans le cadre de sa Carte Blanche Poétique autour de l’exposition Art/Afrique, qui se tiendra les 24 et 25 juin à la Fondation Louis Vuitton, Alain Mabanckou conçoit un programme original autour de la poésie et de la littérature africaine pour en explorer la diversité des expressions orales.
A cette occasion, il invite à la fête des mots le poète slameur Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre.
« De terre, de mer, d’amour et de feu » est un opéra slam baroque de 45 minutes proposé par Capitaine Alexandre (slam poésie et chant), en belle compagnie de Caroline Bentz (piano, vielle à roue et chant), Alain Larribet (duduk, harmonium indien, hang, percussions, sanza et chant) et Sara Maurin Kane (danse).

De la poésie pour saisir le tremblement du monde, dans le mouvement incandescent d’une langue qui déborde. Capitaine Alexandre embrasse ses vertiges et chante les possibles. Le poète danse avec ses mots de blues et d’espérance. Un récital à la fois baroque et contemporain, un hymne vibrant à la vie et à l’amour.

A la croisée des disciplines, mêlant poésie, musique, chant et danse, « De terre, de mer, d’amour et de feu », est l’adaptation inédite du livre éponyme, présentée pour la première fois.

La représentation se déroulera à l’auditorium de la Fondation Louis Vuitton et sera suivie d’une rencontre et dédicace avec Capitaine Alexandre en Galerie 3, Niveau Rez-de-bassin (accès par l’auditorium).

Pour en savoir plus sur l’événement Carte Blanche à Alain Mabanckou : http://www.fondationlouisvuitton.fr/evenements/afrique_evenements/poesie-litterature.html

Résidents de la République le nouveau livre de Marc Alexandre Oho Bambe

 

Résidents de la République - Marc Alexandre Oho Bambe - Couv
Le poète slameur Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre, 
prix Paul Verlaine 2015 de l’Académie Française annonce aujourd’hui la sortie de Résidents de la République publié aux Editions La Cheminante

Marc Alexandre Oho Bambe poète slameur, lauréat du Prix Paul Verlaine de poésie de l’Académie Française, annonce aujourd’hui la sortie de son nouveau livre Résidents de la République. Un essai écrit en « état d’urgence », mélange de textes, réflexions et pensées en faveur d’un vivre-ensemble de faits et de fête, contre la défaite des idéaux, le désespoir et la fatalité.

Résidents de la République est aussi une adresse poétique à chacun et une douce invitation à l’action citoyenne et responsable.

« Ce texte, est une douce invitation au désordre, pour nous rappeler à l’ordre et à la lumière de nous même. Nous, Résidents de le République, citoyens du Tout-monde qui gronde, ou sommeille en nous. » introduit Marc Alexandre Oho Bambe.

Poète tambour, Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre, (en hommage à René CHAR) est issu d’une longue lignée d’auteurs humanistes. Avec ce nouveau livre, il perpétue les quêtes essentielles de ses maîtres à penser et professeurs d’espérance :  le don de soi et le sens de la révolte contre toutes les injustices, la quête de l’humain, « rien que l’humain », où qu’il se trouve.

Il s’agit ici de vivre intensément, généreusement, pleinement, poétiquement, et refuser radicalement de subir l’époque, refuser de rester « les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur ».

Pour Capitaine Alexandre, écrire c’est agir, agir dans son lieu, en pensant avec le monde.

« En effet, il s’agit d’agir, je me le répète chaque jour, chacun à son échelle. Il nous faut recréer cette émotion de l’intelligence collective et du (bon) sens commun, s’informer, se former, se forger peut-être des convictions nouvelles, remises en questions nécessaires, urgentes, vitales comme l’air ou l’art, que certains respirent, pour que jamais ne s’essoufflent l’envie, la vie, la frénésie des idées haut placées, dans le ciel d’idéaux partagés » .

Egalement intervenant en milieu scolaire, Marc Alexandre Oho Bambe propage auprès des jeunes le respect et le sens, de la vie curieuse de l’Autre et de l’existence libre, affranchie des dogmes et des extrêmes.

A travers des ateliers d’écriture et d’expression poésie slam, il valorise la parole des élèves et invite incite chacun à prendre place (à part) entière au coeur du collectif, au sein de la Cité.

« Il s’agit d’être soi-même au fond, être soi-même et capable de relation avec l’autre. Il s’agit d’être au monde, résistant, dissident quand il le faut, si cela contribue à sauver son honneur ou celui de la République. Il s’agit d’être, résident de la République, citoyen d’un monde qui bouge et effraie les conservateurs et partisans de l’immobilisme général, celles et ceux qui voudraient que rien ne change. Au nom de la gloire passée, et de biens sélectives mémoires. » répond Marc Alexandre Oho Bambe à ses élèves qui s’interrogent sur la question être ou ne pas être Charlie.

Marc Alexandre Oho Bambe a publié ADN et Le Chant des possibles, aux Editions La Cheminante.

Il est lauréat de plusieurs prix de poésie, dont le Prix Fetkann (Mémoires des Pays du Sud, Mémoire de l’Humanité) en 2014 et le Prix Paul Verlaine de l’Académie Française en 2015.

Après une longue tournée de concerts et performances poétiques en France et dans le monde, le poète slameur revient à la littérature avec cet essai « Résidents de la République » publié à La Cheminante et disponible à partir de septembre 2016.Résidents de la République - Marc Alexandre Oho Bambe - 4eCouv

Le Chant des possibles de Marc Alexandre Oho Bambe – Prix Paul Verlaine de l’Académie Française

capture-d_c3a9cran-2015-06-26-c3a0-14-02-50Le poète slameur Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre reçoit le prix Paul Verlaine de poésie 2015 de l’Académie Française 
 
Concert littéraire le 4 décembre à la Maison de l’Amérique Latine à Paris 

 
Le poète slameur Marc Alexandre Oho Bambe dit Capitaine Alexandre, sème des notes et des mots, de résistance et de paix, de mémoire et d’espoir. Il est issu d’une longue lignée d’auteurs humanistes, il perpétue les quêtes essentielles de ses maîtres à penser et professeurs d’espérance (Aimé Césaire, René Char, Frankétienne…) : le don de soi et le sens de la révolte contre toutes les injustices, la quête de l’humain, « rien que l’humain, où qu’il se trouve », le refus de vivre « les bras croisés en l’attitude stérile du spectateur », et l’action, dans son lieu, en pensant avec le monde.
 
Il a publié deux recueils de textes, ADN (Afriques Diasporas Négritude) et Le Chant des possibles aux Editions La Cheminante, un livre live déjà récompensé par le Prix Fetkann de poésie et pour lequel il se voit décerner en ce mois de décembre 2015 le Prix Paul Verlaine de poésie de l’Académie Française.
 
Marc Alexandre Oho Bambe slame ses textes et chante les possibles sur les scènes du monde entier (France, Brésil, Martinique, Haïti, Maroc, Cameroun, Afrique du Sud, Liban…). Du bout des lèvres, avec douceur et conviction, il écrit, décrit notre époque opaque, incite et invite à la réflexion, à l’invention d’une nouvelle éthique, poétique de la relation. La bande originale de son recueil Le Chant des possibles est disponible sur Soundcloud et invite à une écoute musicale et littéraire mêlant ses textes aux voix et aux musiques des ses frères d’art et d’âme.
 
Pour célébrer ce prix Paul Verlaine qui honore son travail d’artisan poétique et récompense son dernier livre Le Chant des possibles, Capitaine Alexandre donnera un concert littéraire à la Maison de l’Amérique Latine (217 Bd Saint Germain, Paris 7) le 4 Décembre à 20h30, « l’occasion de vibrer ensemble et partager l’ivresse des mots et la liesse d’être vivant. Fêter et célébrer ensemble, La vie. Poème ». Il sera accompagné des membres de son collectif On A slamé Sur La Lune.

 le chant des possibles Un Livre en Live

Le site du Capitaine Alexandre est en ligne

Depuis quelques jours vous pouvez retrouver Marc Alexandre Oho Bambé sur les flots de l’internet à bord d’un tout nouveau vaisseau qui porte son nom, Capitaine Alexandre.

Au fil des jours, vous pourrez suivre ses mots, ses vidéos, ses scènes, ses passages ici et surtout

Blog Capitaine Alexandre

Poète, slameur, écrivain, homme de scène, Capitaine Alexandre est surtout humain … ses mots vous emportent et vous transportent loin … sur la Lune. Une plume affutée comme une lame et des mots pour seule arme, pour clamer et slamer les violences et les injustices mais aussi la beauté de ce monde.

Marc Alexandre Oho Bambé vient de remporter le Prix Verlaine de l’Académie Française pour son recueil ‘Le Chant des possibles’ édité aux éditions La Cheminante.

Le chant des possibles Marc Alexandre Oho Bambé