Nouveau single de Rohan Houssein « État Pacifique »

Un format poétique et musical pour la promotion de la paix dans le monde.
Les fonds générés par la vente du single seront destinés à des ONG actives en Syrie et au Liban.

Mars 2016, Rohan Houssein sort sur une composition originale de Benoit Tesniere, État Pacifique, un titre poétique et musical qui aborde les conflits géo-politiques dans le monde. Cette entreprise artistique s’inscrit dans une démarche d’éveil des consciences sur la conjoncture actuelle, notamment dans les pays du Moyen-Orient et plus spécialement en Syrie.

État Pacifique a également une vocation humanitaire. Au delà de la promotion de la paix à travers l’art (poésie, musique et réalisation audio-visuelle) l’objectif est de récolter des fonds qui seront redistribués intégralement à des ONG actives en Syrie et dans les camps de réfugiés au Liban.

Rohan Houssein, artiste français d’origine syrienne, proclame ses messages d’universalité, d’amour et de paix au travers de ses toiles, de ses réalisations audiovisuelles, de ses textes (rap géo-poétique) et de sa ligne de vêtements Deysham. Son EP intitulé The World is Yours est disponible sur les plateformes de téléchargement légal, ainsi que certaines de ses chansons : Paris New-York DamasLa Déclaration des Droits de l’Âme (feat. Kalimat), Syrie (sur une musique d’Ibrahim Maalouf), Fils d’Orient (live).

Benoit Tesniere a fait ses études de musique à l’American School Of Modern Music de Paris et au Conservatoire National de Région de Boulogne-Billancourt. Il a composé la musique du documentaire de Mathieu Pheng intitulé Amin Maalouf Origine et a également collaboré avec Donia Massoud à un projet mélangeant  électro-rock et musique traditionnelle égyptienne. Musicien et compositeur pour le groupe Kalimat, il partage sa carrière entre enseignement, composition et scène de musique jazz et actuelle.

État Pacifique (dont le clip est en cours de réalisation) aborde en profondeur des questions universelles sur la condition humaine, comme sur l’Amour et la Liberté et proclame la paix dans le monde. Sa vocation humanitaire se poursuit jusque dans les camps de réfugiés au Liban qui accueillent les syriens, chaque euro issu des ventes du single sera intégralement reversé à différentes ONG actives en Syrie et au Liban dont Syria Civil Defense (The White Helmets ) des volontaires qui aident après les bombardements à sauver des vies coincées sous les décombres, Beyond (www.facebook.com/beyond.association) qui intervient dans les camps de réfugiés syriens au Liban en collaboration avec l’UNICEF afin d’améliorer la qualité de vie, et SOS Méditerranée (https://youtu.be/mWXhTYhOG5Q) qui porte assistance à toutes personnes en détresse sur mer, sans aucune discrimination.

État Pacifique émane d’une profonde volonté de rendre la vocation artistique utile, en faveur de la paix, face à une réalité géo-politique complexe et meurtrière. Son but est aussi d’apporter dans le paysage culturel un souffle d’espoir, de curiosité et une redéfinition de la créativité au service d’un monde meilleur.

 

État Pacifique est disponible sur iTunes et toutes les plateformes de streaming depuis le 14 mars 2016 :
Youtube (Audio) : https://youtu.be/Zj8Vz1waXv0
iTunes / Apple Music :https://itun.es/fr/fV65ab
Teaser Video : http://youtu.be/1fo7dvCqNvw
Making-Of Studio ( Video ) : https://youtu.be/21q3UGYzI9w
Chaine Youtube Rohan Houssein : https://youtube.com/rohanhoussein

When Inhumanity Knocked On Our Doors – Indiegogo Campaign


When inhumanity knocked on our doors W

Yannick Oho Bambe, Prize-winner of the Best short Film at the London Independent Film Festival in 2013 is launching an Indiegogo crowdfunding campaingn to fund his new documentary project which will provide an in-depth analysis of the current World Humanitarian refugee crisis.

 

London / Paris September 28th 2015 – This project was born out of the desire to share the stories of men, women and children, victims of crimes against humanity.

« The documentary will mainly be filmed in the ‘Jungle’ in Calais. However, if we manage to secure more funding, we may also consider filming in a few other refugee camps in other parts of the World. I have been so moved and touched by recent news stories of these victims’ of crimes against humanity and by their plight, that I decided to tell their stories in this Film »

In order to fund this project, Yannick OHO BAMBE is launching a crowdfunding campaign on Indiegogo which will hopefully enable him to make this film: http://igg.me/at/when-inhumanity-knocked-on-our-doors

The aim is to raise 8 600€ and the campaign officially closes on the 30th of October.

The project has recently obtained the support of Solidarités International, a charity based in Paris. They have supported the project financially and have also agreed to facilitate access to the Jungle of Calais to the film crew.

The aim of this film will be to attempt to give their dignity and humanity back to a group of very vulnerable people in desperate need of help, living in those refugee camps (unfortunately, this has not always been the case in the public sphere since the refugee crisis has started in the summer of 2015).

In fact, even some of the language that has been used to describe the refugees in Calais and in general; has only made things worse and served a conscious or unconscious purpose of total dehumanization of these very vulnerable people.

So our first task, even in the wording that we will use in the film (For example the use of the word ‘refugees’ at all times as opposed to ‘migrants’ constantly being used in the mainstream media) will be to humanize them again and try our best in the way we will structure the film to create empathy and compassion for them.

We will use every tool (research material) at our disposal to show to the general public that sometimes it is can be very easy for one to find him/herself in the situation every one of these beautiful souls were; in their country of origin before arriving in this refugee camp in Calais.  «Sometimes, All it takes is being at the wrong place, at the wrong time; not have the « right » skin color; religion and even sometimes gender» Explains Yannick OHO BAMBE. 

« If we manage to do it well, hopefully more ordinary people in the UK and across the World will be able to connect more with their stories and I am confident we will see a greater desire from the general public to help out and do whatever they can to support those vulnerable people. »

The film will be in three parts. In its first part, the focus will be on the process that one has to go through before becoming a monster. Are some people born inhumane or is there a process which leads to inhumane behavior? In its second part The main characters will be asked to talk about the profiles of the perpetrators of those crime against humanity. This will be a follow-up of the first part and a conclusion on the points raised. In the third and last part of the Film, the focus will be on our individual and collective responsibility as a society to stand up against any type of injustices.

Yannick Oho Bambe, the filmmaker is expressing his duty as a citizen of the World through making conscious films. His first short film « When Tottenham Exploded » on the 2011 UK riots won the prize for Best Short Film at the London Independent Film Festival in 2013 and was screened in Cannes during the Cannes Film Festival that same year. He will be working on this project with Mihai Andrei, the cinematographer and founder of London Video Stories.

« Nobody should be written-off because of his skin colour, race, religion or even gender », This campaign was launched to promote this very basic idea, Anyone who believes this idea to be worth fighting for and promoting should therefore contribute to this campaign.

« My own humble way of carrying my duty as a citizen of the World would be to make this film that I would not be able to do without your help » says Yannick OHO BAMBE to conclude.

 

Les réfugiés des personnes ordinnaires

Syriens

Love Europe

Quand l’Inhumanité a Frappé un Jour à nos Portes – Campagne Indiegogo

Quand l'Inhumanité Poster

Yannick Oho Bambe, primé pour le meilleur court métrage au Festival Indépendant de Londres en 2013lance aujourd’hui une campagne de crowdfunding sur Indiegogo  pour financer son projet de documentaire qui traitera de la crise humanitaire et des réfugiés dans le monde

Londres / Paris 1 octobre 2015 – Ce projet citoyen est né de la volonté de témoigner du destin tragique d’hommes, de femmes et d’enfants victimes de crimes contre l’humanité, de génocides, de guerres ou d’actes inhumains en tout genre.

Une grande partie de ce documentaire sera filmée dans la Jungle de Calais mais également si les moyens le permettent dans d’autres camps de réfugiés dans le monde.

Le combat de toutes les victimes de crimes contre l’humanité a réveillé le citoyen du monde et le réalisateur de documentaires qu’est Yannick Oho Bambe. Il a décidé de révéler au public leurs histoires via le moyen de communication qu’il maîtrise le mieux, l’art des raconteurs d’histoires humaines, un documentaire.

Son souhait est de soulever un élan de générosité, de solidarité, tout simplement d’humanité pour ces personnes vulnérables qui ont inconditionnellement besoin du soutien de nous tous.

Pour financer son projet, Yannick Oho Bambe lance une campagne de crowdfunding sur Indiegogo qui lui permettra il l’espère de réaliser ce documentaire : http://igg.me/at/when-inhumanity-knocked-on-our-doors

La campagne est ouverte jusqu’au 30 octobre afin de réussir à lever 8 600€.

Le projet bénéficie déjà du soutient de Solidarités International qui financera une partie de la production du documentaire et facilitera les démarches et les accès aux camps de réfugiés pour le tournage. Le Salon des Solidarités et le Portail Humanitaire sont également partenaires du projet.

Le film a pour objectif de refléter la nature profondément humaine des hommes et des femmes qui vivent dans les camps de réfugiés. Malheureusement, les médias ont souvent, depuis le début de cette crise humanitaire, occulté ce fait intrinsèque à tout homme. Il mettra en exergue qu’une situation d’urgence peu conduire rapidement à l’exil et à un camps de réfugiés. « Parfois, il suffit simplement d’être au mauvais endroit, au mauvais moment, ne pas avoir la bonne couleur de peau, ni les mêmes croyances ou être une femme plutôt qu’un homme » nous explique Yannick Oho Bambe. « Nous espérons, grâce au documentaire, toucher et émouvoir de nombreuses personnes et que chacune d’elle se sente concernée par cette crise humanitaire qui se déroule sous nos yeux à Calais et ailleurs. »

Le documentaire se déroulera en trois partie. Dans la première partie, il s’agira de répondre à deux questions : Comment peut-on haïr au point de commettre des actes inhumains d’une violence inouïe ? Et, existe-t-il un processus par lequel l’être humain passe avant de se transformer en véritable monstre ? Dans la seconde partie du film, les personnages principaux témoigneront de la nature et du profil de leurs bourreaux afin de communiquer sur la nécessité du respect de l’autre qu’il soit différent ou semblable. La dernière partie du film, sera consacrée au devoir collectif d’agir face à toutes formes d’injustices.

Le réalisateur Yannick Oho Bambe exprime son devoir de citoyen du monde à travers des films engagés. Son premier court métrage « When Tottenham Exploded » sur les émeutes de 2011 en Angleterre a remporté le prix du meilleur court métrage au Festival Indépendant de Londres en 2013 et a également été projeté à Cannes lors du Festival cette même année. Il travaillera avec Mihai Andrei, le cinématographe et fondateur de London Video Stories. A eux deux, ils réaliseront l’intégralité du documentaire (tournage, production et post-production).

 « Personne ne devrait être jugé à cause sa couleur de peau, son origine, ses croyances ou même son sexe, c’est pour défendre cette opinion que cette collecte de fond est lancée, parce que vous incarnez les même valeurs, celles qui nous rassemblent, celles de l’humanité et de l’altérité.  Mon humble façon à moi d’accomplir ce devoir est de vous offrir ce film que je ne pourrai réaliser sans votre aide » conclut Yannick Oho Bambe dans sa campagne de financement.

Suivre le projet sur Facebook et Twitter

 

Les réfugiés des personnes ordinnaires

Syriens

Love Europe

 

 

 

Campagne Indiegogo pour Le Bouquin Volant

Le Bouquin Volant est une petite association basée à Levallois-Perret (92) tenue par un retraité qui s’est engagé à ce que la culture de la langue française ne finisse pas au fond d’une poubelle mais soit accessible à tous et partout.

L’idée est simple et utile, le combat de la violence de l’intolérance se fait par la culture. Donner une seconde vie aux livres en les envoyant à l’étranger pour favoriser l’accès à la langue française et permettre à des populations qui n’en ont pas les moyens de perfectionner leur connaissance de la langue française apparait ici comme une évidence.

Dans la pratique, le Bouquin Volant collecte les livres auprès des particuliers et des institutions. Les livres sont ensuite triés et conditionnés par une équipe de bénévoles pour être envoyés à des pays attachés à la langue française :  Europe Centrale et Orientale, Extrême Orient, Maghreb, Afrique Noire, Amérique du Sud et Asie. Ils sont déstinés aux particuliers, mais aussi aux écoles, collèges, lycées, universités, hôpitaux, bibliothèques ou encore centres de formation.

L’association ne peut se charger d’envoyer directement les livres c’est pour cette raison qu’elle lance aujourd’hui une campagne de crowdfunding sur Indiegogo.

L’association a besoin de 20,000 euros afin de financer les frais de conditionnement et de transport de 100,000 livres qui aideront à lutter contre l’illettrisme.

1 euro donné = 5 livres envoyés = 25 lecteurs heureux

Retrouvez la campagne Indiegogo et aidez l’association à financer le projet.

Campagne-indiegogo-Le Bouquin Volant

 

 

Imany s’est associée à LUCKYDREAM au profit d’Endomind

1796612_945023972188851_2778159773677929898_n

Hier soir à la Bellevilloise, Imany a donné un concert mémorable au profit de l’association Endomind dont elle est marraine.

LUCKYDREAM, le nouveau concept de financement participatif au service des associations caritatives s’est associé à Imany pour l’aider à récolter des dons au profit d’Endomind qui aide, soutient et valorise toutes les initiatives qui permettent de donner plus de visibilité à l’endométriose.

Le concept de Luckydream est simple, l’association récemment lancée, organise chaque mois un événement permettant à un particulier de vivre un moment exceptionnel avec une célébrité issue du milieu du sport, de la musique ou encore du cinéma. Pour tenter de remporter l’événement, le participant fait un don sur luckydream.org et choisit une association bénéficiaire parmi les associations partenaires. Le participant tiré au sort remporte l’événement. 100% des dons sont reversés aux associations choisies par les donateurs.

Hier soir, c’était le premier événement de LUCKYDREAM. Un moment unique avec Imany à la Bellevilloise auquel Sandrine Consulting a eu la chance d’être invité.

11011188_950609604962656_8829198973938548226_n

Ce 1er événement organisé avec Imany va donc permettre à LUCKYDREAM de devenir le 1er acteur du charity « pure player » en France, aujourd’hui très présent dans les pays anglo-saxons mais encore timide dans l’héxagone.

IMG_4488
IMG_4490